Claude Ferrieux

 

Petite Histoire de la Drôme

Pour vivre heureux, vivons cachés... La Drôme a bien compris le message, elle qui n’a pas d’histoire ou plutôt pas de livre d’histoire spécifique, tandis que l’Ardèche, sa sœur voisine, fourmille d'ouvrages sur son passé. La Drôme est une terre de passage, dévastée du nord au sud pendant des siècles. La Révolution a créé le département ex-nihilo. Celui-ci est-il resté un artifice ? Deux siècles ont passé. Séparée de sa province du Dauphiné, l'entité drômoise est très bien vécue. Peu de ses habitants se sentent Dauphinois même s’ils cuisinent le gratin... La Drôme du Sud s’est autoproclamée provençale tandis que le Nord du territoire s’attache le vocable « colline ». Malgré ces disparités, il fait bon vivre dans la Drôme ! Il ne faut surtout pas l’ébruiter… les peuples heureux n’ont pas d’histoire ! Remédions à cette lacune en espérant ne pas perturber sa douce quiétude.

On trouvera dans cet ouvrage d'accès aisé et ludique : une présentation du département de la Drôme sous ses différents aspects contemporains, l'Histoire du territoire en suivant des chapitres chronologiques, des pages d'activités, questionnaires à double choix, mots croisés, mots mêlés.

Claude Ferrieux est l'auteur de Meurtre à Romans (2011), qui a rencontré un accueil très favorable de la part du public. Ancien professeur agrégé d'italien, il s'intéresse à l'Histoire. Après plusieurs romans historiques et un ouvrage s'adressant aux lecteurs de 7 à... 97 ans, sur sa région d'origine, le Bourbonnais, il récidive avec cette Petite Histoire de la Drôme, département où il vit depuis plus de 10 ans.

« LA PREMIÈRE HISTOIRE DE LA DRÔME ! À METTRE ENTRE TOUTES LES MAINS CURIEUSES... », RENÉ SAINT-ALBAN.

192 PAGES 13 EUROS

 

Editions & Régions

La Bouquinerie